Vue de_Saint_PtersbourgFondé en 1764, l’Ermitage fête cette année ses 250 ans. Les célébrations vont permettre aux visiteurs de découvrir le Grand Ermitage, aboutissement de vingt années de travaux d’agrandissement et de réaménagement. Pour l’occasion, un nouvel écrin, le Palais de l’Etat-major général, situé face au Palais d’hiver, ouvre ses portes au public.

 

David Le_Breton

Entretien avec l’anthropologue David Le Breton

 

Face au silence, certains éprouvent un sentiment de bonheur tranquille. D'autres s'en effraient et cherchent dans le bruit ou la parole une manière de se défendre de la peur. Anachronique dans notre monde contemporain privilégiant la parole et la vitesse, le silence est un acte de résistance célébrant la disponibilité, l’écoute et le recentrage.

Professeur de sociologie à l’Université de Strasbourg, et auteur d’une vingtaine de livres portant sur l’anthropologie du corps et des conduites à risque, David Le Breton a publié, en 1997, Du Silence, un livre qui interroge les usages sociaux et culturels liés au silence. Entretien.

 

 

Chrif Khaznadar_2

Entretien avec Chérif Khaznadar, Président-fondateur de la Maison des cultures du monde

 

Elle a permis de faire connaître des rituels, fêtes, jeux et spectacles venus du monde entier. De redonner la parole, par le texte, la musique, la danse et le chant, à des formes d’expression méconnues et tenues à l’écart parce que n’appartenant pas aux civilisations considérées comme majeures.

Depuis plus de trente ans, la Maison des cultures du monde s’emploie à faire découvrir au grand public la richesse et la diversité des formes du patrimoine culturel immatériel et de la création du monde entier. C’est un lieu de dialogue entre les cultures qui permet d’approcher l’Autre et d’établir avec lui des liens et de nouvelles solidarités sans passer par l’intellect.

 

Armés d'un serpent pour emblème et d'un acronyme venimeux –COBRA- un groupe de jeunes artistes européens a cherché, à la fin des années 1940, à «·extirper l’art du carcan dans lequel il se trouvait ». Rétrospectives à Bruxelles et Amsterdam à l’occasion des soixante ans du mouvement.

Ils ont voulu faire table rase d'une culture occidentale jugée inhibitrice et repartir de zéro pour s'exprimer de façon totalement spontanée à l'instar des enfants et des artistes primitifs.

Dans un appel, l’Art c’est la vie, lancé au printemps 2007 dans le quotidien l’Humanité, qui sera relayé par la revue Art Absolument, 100 artistes plasticiens dénonçaient les dérives de l’Etat français dans le domaine de l’art contemporain. Dans cette pétition, signée par la suite par plus de 1000 d’entre eux, ces artistes s’insurgeaient contre l’action des institutions publiques responsable, selon eux, d’imposer un « art officiel », une «·pensée unique soumise au marché et à la mode, obsédée par l’art tendance et l’art spectacle ».

Vue deu_Palais_de_lEtat_major__Saint_Ptersbourg il y a vingt ans, le projet de bâtir le Grand Ermitage, le musée du nouveau millénaire, restauré, réaménagé et agrandi sera achevé en 2014. Au cœur du nouveau dispositif figure la transformation d’un vaste édifice historique, l’Etat-major général, en un musée du XXIe siècle. Visite guidée au moment des célébrations des 250 ans du musée.

 

Fabienne Verdier_2

Entretien avec Fabienne Verdier

 

Portée par une « force tellurique », Fabienne Verdier a tout quitté à l’âge de vingt ans pour partir étudier en Chine la calligraphie et l’art pictural. Elle s’est immergée pendant une dizaine d'années dans le Sichuan auprès d'un maître chinois, Huang Yuan, auprès duquel elle a vécu une sorte de voyage initiatique. A son retour en France dans les années 1990, elle s’est installée dans le Vexin où elle s’est fait bâtir un atelier qui évoque l’atmosphère des abbayes cisterciennes.

 

En 2012, Pierre Alechinsky a fêté ses 85 ans. Il n’a rien perdu de sa vivacité d’esprit ni de sa verve créatrice comme en témoignent les œuvres exposées cet automne chez Lelong et dans une galerie bruxelloise atypique. ALECHINSKY IMG_0132

 

Citation

"L'utopie est un mirage que personne n'a jamais atteint, mais sans lequel aucune caravane ne serait jamais partie."

Proverbe arabe

LIRE AUSSI