Les progrès scientifiques induits par les nouvelles technologies de l’information et de la communication -dont Internet devenu un véritable phénomène de société- ouvrent des horizons riches de promesses mais aussi lourds de menaces. Celles-ci vont-elles révolutionner nos vies·? Pour le meilleur ou pour le pire·? Tout dépendra de l’usage que choisiront d’en faire les utilisateurs répondent Serge Tisseron , psychiatre et psychanalyste et directeur de recherches à l’Université Paris X et Joël de Rosnay, docteur es sciences, président de Biotics International et conseiller du président du président de la Cité des sciences et de l’industrie.

 Pour Hervé Kempf, journaliste au Monde, nos démocraties glissent peu à peu· vers «·une forme oubliée de système politique·: l’oligarchie, le pouvoir de quelques uns qui délibèrent entre eux des solutions qu’ils vont imposer à tous.·». Un constat exagéré ? 

Hervé Kempf est l'auteur de deux essais («·Comment les riches détruisent la planète·» publié en 2007; «·Pour sauver la planète, sortez du capitalisme·» de 2009) qui dénonçaient avec force le rôle néfaste joué par une classe dirigeante aveugle qui refuse tout changement et s’arc-boute de manière aveugle à une idéologie néolibérale qui conduit le monde au chaos. Il démontre dans son dernier livre, L'oligarchie, ça suffit, vive la démocratie, que la démocratie est bel et bien attaquée par cette caste égoïste et cupide qui s'emploie à faire adopter les lois les plus appropriées au maintien de ses intérêts.

Les indices d'une telle dérive ne manquent pas. Violation manifeste des droits des peuples français et néerlandais en leur imposant par le Traité de Lisbonne un texte, le Traité constitutionnel européen,qu’ils avaient majoritairement rejeté par référendum en 1995. Démantèlement progressif des services publics auxquels la population, en France notamment, se déclare pourtant très attachée. Forte progression des inégalités dans un monde qui ne cesse de s'enrichir. Erosion du sens de l’éthique et de la notion de service de l’Etat qui se traduit par la multiplication des pantouflages de hauts fonctionnaires qui partent faire fortune dans le privé après quelles années passées dans des cabinets ministériels.

Citation

"L'utopie est un mirage que personne n'a jamais atteint, mais sans lequel aucune caravane ne serait jamais partie."

Proverbe arabe

LIRE AUSSI